Science de l’invocation

La science de l’invocation.

L’usage correct des décrets.

La Bible dit: « Ce que tu décréteras se réalisera pour toi ».

Invoquer les pouvoirs de Dieu se pratique sur Terre depuis que les « saints innocents » (premiers habitants de la Terre) eurent accepté l’hospitalité de la planète. Après la prétendue chute de l’homme, beaucoup de ce pouvoir d’invocation fut mal utilisé par ceux qui se nommaient eux-mêmes prêtres, et beaucoup d’activités destructives ainsi provoquées sont encore en nous. Aujourd’hui, par l’invocation divine, les étudiants peuvent annuler une grande partie de ce chaos terrible créé par le mauvais usage du pouvoir de décréter. Voilà pourquoi la science de l’invocation est essentielle pour racheter les karmas personnels et planétaire en cette période de crise mondiale!

L’invocation des pouvoirs divins est une vraie science. Elle doit être étudiée avec soin et méthode. Les décrets ont été présentés consciemment à l’intellect humain afin qu’il puisse les utiliser à compenser le mauvais usage de la parole prononcée et des schémas de pensée imparfaits créés par lui-même et par d’autres. Afin de détruire ces formes-pensées, il est nécessaire d’utiliser de l’énergie vibrant à la même fréquence, mais qualifiée de manière constructive. En d’autres termes, un schéma de pensée créé par un faux discours doit être brisé par une action vibratoire de discours correct.

La base de chaque schéma de décret est la répétition. Cela se fonde sur le fait qu’au cours de nombreuses incarnations antérieures, nous avons fait un mauvais usage de tellement d’énergie par la parole prononcée et l’avons chargée et chargée dans les corps mental, émotionnel et éthérique. De ce fait, nous avons cristallisé en eux des qualités d’une nature négative et destructive. Aujourd’hui, pour qualifier à nouveau cette énergie dans le sens positif, nous devons libérer le genre d’énergie qui fera exploser et qui détruira ces schémas, que nous avons établis par l’usage de la parole prononcée, à l’intérieur de ces corps et du corps physique.

Voyons quelle est l’action interne qui prend place lors de nos décrets. Jésus nous dit que lorsqu’un groupe d’étudiants se rassemble pour une session, une grande Présence Maîtresse ou un Deva se trouve dans l’atmosphère. En même temps que les décrets, ordonnances et chants se répandent à un rythme rapide mais équilibré, la fréquence vibratoire des atomes constituant les corps internes et le corps physique des participants s’accroît, et une quantité importante de substance mal qualifiée est éjectée et immédiatement transmutée par le Grand Etre qui a la charge de la séance.

Lorsqu’un décret est prononcé au nom de Dieu I AM, ce décret vit éternellement, car il s’enracine dans une intelligence divine et libre, un ange, un deva, un Chérubin, un Séraphin ou un élémental qui le maintient dans une forme vivante, pulsante, pour le bénéfice du genre humain. Lorsqu’un groupe d’individus aux intentions sincères et au désir divin d’aider l’humanité se rassemble et émet n’importe quel type d’appel constructif, de visualisation ou de décret, des anges et devas spécialement désignés sont toujours envoyés vers le groupe, et ces êtres sont tellement heureux de voir cette libération d’énergie qu’ils la soutiennent et la maintiennent active longtemps après que l’invocation ait été faite, et bien longtemps après que les étudiants qui l’ont prononcée l’aient oubliée.

Est-ce que par le décret, nous pénétrons dans la sphère privée d’une personne et la privons de son libre arbitre? Non, car c’est notre droit divin de voir la perfection dans chaque situation. Si la personne est malade, demandez à l’Armée Ascensionnée et à votre Présence I AM de vous aider à voir cet individu en parfaite santé. On appelle ça conserver le Concept Immaculé de l’homme, voir l’homme tel que Dieu l’a fait, à Son image et à Sa ressemblance.

Le bien-aimé Saint-Germain a dit: « L’activité de décret pour nous-mêmes et pour l’humanité, et pour toute vie en général, est un formidable privilège et un exemple de l’amour et de la miséricorde de Dieu. Il permet aux promesses de Dieu de s’accomplir, car cela est en accord avec sa grande Loi. Exprimer sa reconnaissance pour une telle possibilité apporte de plus grands bénédictions dans la vie quotidienne de chacun, et la vie elle-même bénira et remerciera ceux qui l’aiment suffisamment pour la décréter libre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *