l’histoire de l’AMTF

L’histoire de l’AMTF.

Les messagers des deux premières Dispensations du Nouvel Age comprirent parfaitement le plan des Maîtres et l’exécutèrent de la manière la plus exhaustive possible, sans jamais demander de compensation financière pour leurs efforts. Les deux messagers s’efforcèrent de donner aux enseignements des Grands Etres la plus grande diffusion possible. Ils ne limitèrent pas ces enseignements aux seuls membres de leurs associations et en favorisèrent la traduction en d’autres langues.

Selon un Maître, lorsqu’un leader spirituel quitte ce plan d’existence, ses successeurs n’ayant pas sa perception et ignorant le Plan de la Grande Fraternité Blanche et les Lois divines qui le gouvernent, perdent très souvent la vision du but ultime et de l’ensemble.
Après le départ de Géraldine de ce plan en 1961, près de quatre-vingt-dix pour cent des dictées originelles cessèrent d’être publiées et, parmi elles, les livres « Le Premier Rayon », « Le Septième Rayon », « Messages des Sept Elohim », de même que toutes les dictées du Pont et du Bulletin transmises par Géraldine. Le livre « Le Premier Rayon » traite par le détail de la qualité du discernement, qui est indispensable pour le progrès spirituel. Sans avoir la connaissance du discernement, l’étudiant tâtonne, consciemment ou non, dans l’obscurité, sans direction, sans savoir quel canal il doit croire. Ou bien l’étudiant est forcé de se fonder sur les sentiments de son cœur, sans réaliser qu’il ne peut s’y fier entièrement, parce que nous avons sciemment rompu notre relation avec la voix intérieure dans notre cœur, notre Source divine, il y a de cela bien longtemps: des centaines d’incarnations.

Vers 1979, seule une poignée d’étudiants disposait d’un jeu complet des messages originaux de Géraldine. Il y avait grand danger que ces ouvrages de valeur fussent définitivement perdus pour l’humanité.
Cela conduisit en 1980 à la création de la Fondation pour l’Enseignement des Maîtres Ascensionnés, une organisation sans but lucratif. AMTF fut fondée pour un seul but: rendre ces enseignements accessibles à toute l’humanité et les présenter dans la même forme que les Maîtres les avaient donnés à l’origine, sans avoir recours à de nouveaux canaux. C’est pourquoi les étudiants d’AMTF se considèrent être parmi les gardiens de la Dispensation de 1952 de El Morya. AMTF n’a pas d’autre but que celui de mettre en œuvre le plan de la Grande Fraternité Blanche, tel qu’il a été présenté durant la Dispensation du Pont vers la Liberté.

Les instructions des Grands Êtres ont été très précises. Par exemple, le Maître Ascensionné Saint-Germain dit dans le livre « Le Septième Rayon »: « Cette publication et toute autre provenant de la même source sont la propriété de la Grande Fraternité Blanche. Elles sont offertes librement, partout dans le monde, à un prix accessible à tous. »
Le livre « Le Septième Rayon » a été traduit en allemand en 1954. Voici un extrait de son préambule: « Il devrait être évident que les principes d’un nouvel enseignement, qui doit être la pierre angulaire d’un Nouvel Age, ne peuvent être réservés au public de langue anglaise et demeurer inaccessibles au restant de la race humaine. »

La Loi de l’Équilibre, dont l’un des aspects est connu sous le nom de Loi de Conservation de l’Énergie, exige que tout effort provenant du niveau des Maîtres Ascensionnés soit compensé par un effort équivalent d’individus résidant sur le plan physique. En d’autres termes, comment la Grande Fraternité Blanche pourrait-elle demander à la Hiérarchie de la Terre et au Système Solaire la mise à disposition de nouveaux stocks d’énergie s’il n’y avait pas d’équilibre pour les tonnes d’énergie déjà dépensées durant l’effort initial? Comment une nouvelle dispensation, comprenant un nouveau messager, peut-elle être octroyée si les efforts initiaux n’ont pas été compensés en rendant accessible la littérature originelle (partout où cela est légalement possible) et par l’activité de groupe? Voilà le service dont AMTF s’est chargée.

La Lampe de la Vérité est le symbole d’AMTF. Elle est l’emblème d’une recherche incessante de cette qualité divine, que tous les membres de la Fraternité de la Vérité ont fait le vœu d’acquérir. Ce symbole fut adopté par la Fraternité en 412 av. J.-C., et AMTF l’utilise pour marquer sa croyance qu’une recherche rigoureuse de la Vérité devrait être l’une des pierres angulaires de tout enseignement religieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *