le royaume élémental

2. Le Royaume Elémental.

Lorsque la Terre fut créée, le Royaume de la Nature lui conféra une beauté extraordinaire. Sous la supervision de la bien-aimée Virgo, Directrice de l’élément Terre, d’Amaryllis, Déesse du Printemps, et du Maha Chohan, Grand Chohan des Rayons, des fleurs splendides, des arbustes et des arbres furent introduits. Le puissant Neptune, Directeur de l’élément Eau, créa les eaux cristallines; le bien-aimé Bélier, Directeur de l’élément Air, amena l’air que respirent les enfants de la Terre. Les anges vinrent pour être les gardiens des qualités divines, et le plan divin prévoyait que les trois royaumes, élémental, angélique et humain, serviraient ensemble, chacun évoluant vers une toujours plus grande perfection.

Les élémentaux furent créés pour servir l’humanité à travers leur élément spécifique: les salamandres par le feu, les ondines par l’eau, les sylphes et les fées par l’air, et les gnomes par l’élément terre. Certains s’appellent esprits et devas de la nature. Les élémentaux sont les ouvriers de la nature.

Par l’effet et par l’usage de leur vie, ces petits êtres fournissent à l’homme les vêtements de chair qu’il porte, l’eau qu’il boit, les aliments dont il se nourrit, l’air qu’il respire et toutes les choses dont il a besoin pour vivre sur la Terre. Le plan divin prévoyait que l’homme serait servi par amour et que, en retour, il déverserait amour, gratitude et bénédictions sur le Royaume élémental.

Si vous placiez un élémental, un homme et un ange devant le calice de votre autel, ce calice apparaîtrait à chacune des consciences de manière différente : l’élémental verrait dans le verre tous ses petits amis, leurs visages luisants, leurs corps fins soutenant les contours de la coupe et de son pied, l’homme verrait le verre et jugerait sa valeur, se demandant s’il s’agit de verre ou de cristal, et l’ange verrait les pouvoirs du Feu Sacré affluant à travers le calice, attirés par vos invocations et décrets. Les activités des trois royaumes sont nécessaires à une manifestation parfaite dans le monde de la forme.

La terre représente la densité, le corps physique, la forme. L’eau représente le corps émotionnel; elle est l’élément principal de la Terre et le corps émotionnel contient la plus grande part de votre énergie. L’air est votre liberté. Le feu est le pouvoir de purification et d’immortalité.

Les jeunes enfants voient souvent les fées et d’autres êtres des éléments et jouent même avec eux. Lorsqu’ils s’en ouvrent à leurs parents ou éducateurs, ils sont souvent réprimandés.

Les élémentaux sont de tailles différentes, qui vont d’environ trois millimètres jusqu’à vingt-quatre mètres. Il y a dans l’océan de grandes ondines de cette taille. Dans leur état naturel, les élémentaux agissent seulement par amour divin. Leur nature est d’imiter ou de représenter ce qu’ils voient. Ils sont essentiellement des êtres mentaux (é-lé-mental voulant dire « mental de Dieu »).

Les sept Elohim.

Les sept Elohim sont de puissants Etres d’amour et de lumière qui ont répondu à l’invitation du Soleil de notre Système et se sont offerts pour manifester l’idée divine pour ce Système, créé dans l’esprit et dans le cœur d’Hélios et de Vesta, le Dieu et la Déesse de notre Soleil physique. Au cours des âges, les Elohim ont appris à utiliser avec succès les pouvoirs créatifs de la pensée, du sentiment, de la parole prononcée et de l’action tels que Dieu avait prévu de les voir utilisés dès le début. Dans un effort de coopération, les Elohim ont amené à parfaite manifestation notre système entier, dont la Terre n’est qu’une petite planète. De grands Devas de la nature servent avec eux pour créer et soutenir la beauté de la nature.

Les sept Elohim représentent les activités et les qualités mentales du Créateur. Une petite flamme de chacun de leurs Courants de vie est ancrée dans le front de chaque individu qui s’incarne sur Terre. Par cette flamme septuple croissent les facultés et les consciences humaines, et cela contribue à maintenir l’équilibre et à exécuter le plan divin dans le monde extérieur.

Les sept Elohim et leurs Rayons jumeaux (ou Compléments divins) sont :

Rayon  Aspect Masculin    Aspect Féminin

1          Hercules             Amazone

2          Cassiopée            Minerve

3          Orion             Angélique

4          Claire            Astrée

5          Vista              Cristal

6 Tranquillité         Pacifique

7          Arcturus             Diane

L’évolution d’un élémental.

Le Royaume élémental évolue depuis la plus petite intelligence jusqu’aux constructeurs de la forme, devas de la nature, Elohim, Veilleurs Silencieux et Directeurs de vie élémentale (air, eau, terre et feu). Les constructeurs de la forme peuvent créer les corps humains. Ils rendent ce service avec la bien-aimée Marie, mère de Jésus, qui fabrique le cœur. Les devas de la nature peuvent superviser la création d’un jardin, des montagnes, de vallées et de lacs. Les Elohim créent les planètes d’une galaxie. Les Veilleurs Silencieux peuvent conserver le moule original d’une planète entière ou d’une galaxie. Le maha Chohan travaille en étroite collaboration avec le Royaume élémental.

L’entraînement des élémentaux commence dans les temples de la nature sous la supervision de devas de la nature. Ils se rassemblent et le deva crée à partir de son propre corps de lumière une belle fleur ou quelque autre forme telle qu’un brin d’herbe ou un flocon de neige. Alors, tous les petits élémentaux de la classe s’efforcent d’incorporer une forme identique. Ils cherchent à imiter la figure proposée en taille, en couleur et en forme.

Dans cette classe, les élémentaux apprennent à maîtriser toutes les qualités associées à la création: le motif et la volonté de manifester, la perception de ce qu’il faut faire, l’amour de l’entreprise en maintenant la clarté du dessin original, la consécration, la concentration nécessaire à la réalisation, le rythme de l’application (c’est-à-dire la disponibilité pour reproduire cette forme de multiples fois), et finalement la capacité d’envelopper la forme dans la paix et la sérénité.

Au début, les élémentaux ne peuvent conserver l’image qu’une seconde ou deux, mais à la longue, ils apprennent à l’incorporer. S’il s’agit d’une fleur de pommier, l’enseignant de ce temple informe les devas de la nature qu’il y a un groupe d’élémentaux prêts à devenir les fleurs d’un pommier dans le verger de quelqu’un.

Cela paraît simple, et pourtant ça demande des siècles d’entraînement et de self-control, non seulement de la part de l’élémental, mais aussi de l’enseignant. Mais en fin de compte, vous avez un magnifique printemps, plein de rose et de blanc. Les fleurs de pommier sentent bon et les gens prennent plaisir à se promener dans le verger. Le paysan a l’espoir d’une bonne récolte à l’automne. Les abeilles sont heureuses de faire leur miel, et l’élémental est heureux parce qu’il a rempli son rôle. Alors, la saison terminée, la fleur tombe et l’élémental retourne à la maison pour être loué, prendre du repos et pour qu’un nouvelle tâche lui soit assignée.

Lorsque l’élémental est prêt à assumer une plus grande responsabilité, comme celle d’un deva de la nature, il peut diriger plusieurs élémentaux pour manifester, par exemple encore, un beau jardin.

Quelques élémentaux s’élèvent vers un service plus important et deviennent des Devas surveillant une nation entière. Quelques-uns, peu nombreux, sont choisis pour travailler directement avec le Maha Chohan. Dans cette association, ils apprennent comment attirer et diriger les magnifiques courants qui gouvernent la nature. Cet entraînement permet à certains d’être candidat à la position d’Elohim. L’Elohim, en action conjointe, crée les planètes de toute une galaxie.

L’élémental corporel.

 

Fonction et but.

Avant de s’incarner pour la première fois sur Terre, chaque individu est cité devant le Conseil Karmique et, au cours d’une cérémonie solennelle, il est uni à un élémental appelé « élémental corporel ». Cet élémental accepte d’accompagner le courant de vie en question durant toutes ses incarnations successives jusqu’à l’Ascension.

Le but de l’élémental corporel est de:
1 – Collaborer avec le Je Christique et d’autres élémentaux, qui s’appellent « constructeurs de la forme », à la création du corps physique dès l’instant de la conception jusqu’au moment de la pleine croissance.
2 – Exécuter certaines fonctions du corps physique, dites involontaires, telles que respirer.
3 – Maintenir en tout temps les corps physique, mental, émotionnel et éthérique en bon état de fonctionnement et faire du corps physique en tous points un temple habitable.

 

Entraînement.

Dès le commencement, la substance de lumière électronique pure et les forces des éléments sont confiées à la garde de l’élémental corporel. Il est autorisé à contempler la perfection du Je Christique, exemple de ce qui devrait être construit à partir de la substance du royaume physique.

Entre deux incarnations, l’âme évolutive, c’est-à-dire l’individu fonctionnant dans le corps éthérique, est autorisée à séjourner dans n’importe quelle sphère correspondant aux mérites qu’elle a acquis par l’usage de l’énergie durant sa vie terrestre; les élémentaux, eux, recouvrent leur liberté et peuvent en jouir et se reposer dans le Royaume élémental jusqu’au prochain service, lorsque l’âme est appelée à s’incarner à nouveau. Chaque individu trouve sa force dans une certaines sphères et l’élémental corporel est toujours choisi de la même sphère que l’individu. Si par exemple le courant de vie, à travers son entraînement préalable (qu’on appelle « Voyage à travers les Sept Sphères », cf. troisième leçon), a résidé plus longtemps dans la cinquième, alors l’élémental corporel choisi est également de la Cinquième Sphère.

L’entraînement de l’élémental corporel s’effectue aux niveaux intérieurs. Plusieurs élémentaux sont entraînés à attirer la substance de lumière universelle et à suivre un schéma, à créer une fleur de flamme (une flamme en forme de fleur) ou quelque autre manifestation simple de la nature. Le laps de temps pendant lequel l’élémental peut conserver le schéma dans sa conscience détermine la durée de la forme manifestée. Au fur et à mesure que ces constructeurs de forme augmentent leur capacité de conservation des schémas reçus de grands Devas de la nature, ils grimpent l’échelle de l’évolution jusqu’au niveau où ils peuvent être chargés de construire le temple (corps) qui abrite la Présence de Dieu.

Le Jardin d’Eden.

Au commencement, la création du corps était une expérience heureuse et joyeuse. Après que la Présence eut projeté la Flamme Immortelle dans la cellule sans air, l’élémental corporel attira les éléments nécessaires et recréa presque parfaitement le schéma du Saint Je Christique.

Les formes physiques de ces premiers âges étaient splendides, au-delà de toute expression. C’était un âge d’or et de beauté. Le corps éthérique était le moule que l’élémental utilisait, car ce corps fin exprimait toute la gloire du Saint Je Christique, et il était facile pour l’élémental de se référer à ce schéma. L’élémental élut domicile dans le temple et, tel un gardien, il assura les fonctions qui conservent le corps en état de marche (réparations, ravitaillement, etc.). Heureuse était alors l’association entre l’habitant et l’élémental.

La Chute de l’homme.

Lorsque l’homme commença à faire usage de l’énergie et à construire à l’intérieur de son corps éthérique certaines distorsions de forme et impuretés d’essence, l’élémental corporel fut pris de confusion, parce que le schéma était faussé. Conformément à ses caractéristiques fondamentales (qui sont de manifester la forme sur laquelle repose son attention), il commença en toute obéissance à copier et à construire les distorsions dans la forme de chair.

Après des siècles d’efforts à reproduire le Saint Je Christique à travers la substance fournie par le courant de vie dans le corps éthérique, et à cause de la formidable tension résultant du travail réalisé à l’encontre des appétits et passions que l’individu avait développés depuis son éloignement de la pureté et de la grâce, l’élémental corporel développa bientôt une antipathie pour le courant de vie avec lequel il était forcé de travailler. L’élémental corporel cessa d’être un assistant affectueux et coopératif, bloquant souvent les projets et desseins de l’individu.

Quand les Seigneurs du Karma convoquent un courant de vie devant s’incarner, celui-ci se présente habituellement dans son corps éthérique, où s’inscrivent toutes les expériences faites, non seulement sur Terre, mais aussi entre deux incarnations dans les royaumes intérieurs. Si l’individu doit rendre un plus grand service à la vie, les Seigneurs du Karma permettent souvent aux devas constructeurs de la forme de donner à l’élémental corporel un entraînement additionnel en l’attirant dans une plus haute sphère d’activité aux niveaux intérieurs, avant que l’âme soit appelée à s’incarner. Le schéma du nouveau corps est déterminé par le karma, et l’apparence du nouveau corps, son efficacité et l’aisance de l’âme à s’y trouver sont déterminées par ce qu’elle a récolté au cours des vies antérieures. Pour l’individu qui s’incarne, cela limite le choix du vêtement. Lorsque beaucoup d’enregistrements éthériques sont de nature destructive, il se produit une distorsion du corps physique.

A ce stade, l’élémental corporel est appelé, et l’on peut assister véritablement à une scène, parce que l’élémental se défend avec raison d’utiliser son énergie pour mouler un corps aussi déformé que celui, éthérique, dont dispose son compagnon de long voyage. Le Je Christique du courant de vie est également impliqué; sa présence et son offre d’assistance contribuent à apaiser l’élémental corporel. Alors, la substance que l’âme a chargée de son énergie, qu’elle soit pure ou non, est transférée à l’élémental corporel pour être tissée dans la nouvelle forme physique. A nouveau, ce dernier, répugnant à prendre une substance tellement impure, utilise chaque fois que cela est possible les meilleurs éléments pour la façade extérieure et les plus mauvais à l’intérieur de la forme.

Si, au cours de l’incarnation suivante, le mode de vie de l’individu le conduit à maltraiter ses quatre corps inférieurs par l’abus de nourriture non appropriée (viande, excès de sucre et de sel), de mauvaises habitudes (fumée, alcool, drogues créant une dépendance), de pensées, de sentiments et d’actions inharmonieux, l’élémental corporel se trouve constamment handicapé dans son effort pour copier et représenter la perfection du Je Christique. Sa relation avec l’individu peut alors se détériorer au point où l’élémental se rebelle ouvertement. Il peut en résulter une désintégration précoce des fonctions du corps physique et des maladies telles que le cancer.

Nécessaire coopération avec l’élémental corporel.

Un grand amour, de la gratitude et de la compréhension envers l’élémental corporel créent une affinité de la forme physique avec lui.

Souvenez-vous que l’élémental corporel fait battre votre cœur, active votre système nerveux et prend soin des fonctions du corps physique; il est puni lorsqu’une partie quelconque du véhicule physique cesse de fonctionner convenablement. En effet, l’usage destructif du libre arbitre par les véhicules incontrôlés, émotionnel, mental, éthérique et physique, crée le chaos dans le corps physique, et l’élémental corporel est constamment sollicité pour en réparer les dommages.

Lorsque, enfin, l’individu arrive à un stade de compréhension où il s’efforce de se conformer aux lois de pureté et d’abstinence des activités qui brisent la structure de la forme physique, alors se crée une nouvelle association, une nouvelle amitié, entre l’individu et l’élémental corporel. Cela ne se fait pas en un instant, car des siècles d’abus et d’usage inconsidéré du temple créé et entretenu par l’élémental ne s’oublient pas facilement. L’élémental doit aussi attendre la purification de l’enveloppe éthérique qui constitue son schéma. C’est seulement lorsque le corps éthérique s’est tenu dans le Feu Sacré de la Flamme Violette et retrouve son schéma de lumière du Je Christique que l’élémental corporel peut rapidement le reproduire dans la chair.

Rappelez-vous! La véritable substance qui constitue le corps physique, tissée à partir du corps éthérique, a été utilisée maintes et maintes fois lors des incarnations successives, et elle aussi a besoin d’être purifiée pour élever sa vibration et émettre de la lumière. Vous voyez donc la nécessité évidente de l’usage de la Flamme Violette et de l’action de la Flamme Cosmique de Pureté. Lorsque nous l’aurons compris et consciencieusement appliqué, nous aurons à nouveau un corps endurant, invulnérable à la maladie, à la désintégration et, finalement, à la mort.

Le Maha Chohan a dit: « Paix, unité, harmonie et compréhension mutuelle entre les membres d’un individu (corps, esprit, âme, personnalité et Je Divin) sont essentielles à la sérénité et au progrès sur le chemin. Se battre avec l’élémental corporel est inutile, le dorloter c’est le perdre. La sagesse est de faire connaissance avec lui dans la dignité du maître de maison appelé à diriger son personnel. »

La préparation de la future mère.

La plupart des individus sur le point de devenir parents ne comprennent pas le processus complexe de la création et, de facto, s’en remettent à l’élémental corporel et aux constructeurs de forme.

Cependant, une coopération consciente avec l’élémental corporel et le constructeur de la forme facilite grandement la création d’un corps physique et son développement en un instrument de perfection. Si les mères pouvaient comprendre le rôle vital qu’elles jouent dans la formation réelle de la nature de l’enfant, la race humaine pourrait être rachetée bien plus rapidement. Comment? En gardant l’esprit focalisé sur des pensées propres, pures et belles, en nettoyant la mémoire des impuretés du passé, en conservant le corps éthérique dans le Feu Sacré de la Flamme Violette et en entretenant le corps physique comme on doit le faire pour un Temple du Très-Haut Dieu Vivant!

Il y a deux mille ans, la bien-aimée Marie tint le Concept Immaculé pour la venue du courant de vie Jésus, et elle s’est offerte à conserver cette image de la création parfaite de Dieu pour toutes les mères qui le lui demandent. La visualisation de la Présence Lumineuse de Marie renforce cette demande.

 

 

 

 

Méditation et décret suggérés.

1 – Portez votre attention vers votre Présence I AM et vers votre élémental corporel.
2 – Adressez votre amour et votre gratitude à cet ami béni qui vous a accompagné durant toutes vos incarnations passées et qui a fait le vœu de rester avec vous jusqu’à votre Ascension.
3 – Invoquez la Flamme Violette pour nettoyer votre corps éthérique, pour éliminer les causes, les noyaux et les effets des pensées, sentiments et actions erronés du passé. Cela fournira à l’élémental corporel un schéma plus parfait avec lequel il pourra travailler.

Décret:

Puissante Présence I AM, bien aimé Maha Chohan,
Bien aimé Maître Ascensionné Marie!
Bénissez mon élémental corporel pour son service!
Au terme de mon espace de temps terrestre, rendez-le libre pour toujours!
Sans sa présence aimante, je n’existerai même pas.
Elémental corporel béni, fais l’Ascension avec moi!

Bien-aimé I AM! (3 fois)
Par la main même de Dieu! (3 fois)
Je l’ordonne! (3 fois)
Fais-le ce jour! (3 fois)
Fais-le pour toujours! (3 fois)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *