le conseil karmique

Le Conseil Karmique.

Le Conseil Karmique se réunit deux fois chaque année, fin juin et fin décembre, et cela depuis fort longtemps. A ces dates, des pétitions pouvant aider au développement spirituel de la race humain sont examinées avec bienveillance. Ces pétitions peuvent être adressées par les Maîtres Ascensionnés et par les étudiants. Les étudiants désireux de soumettre une pétition doivent l’écrire à l’encre (ce qui provoque un enregistrement éthérique) pendant les périodes qui vont du 16 au 20 juin et du 16 au 20 décembre et la projeter mentalement vers la Retraite du Teton à l’intention du Gardien des Parchemins. Là, elle est inscrite sur un gigantesque tableau d’affichage, puis discutée. Parfois, on l’intègre ou on l’associe à d’autres pétitions. Le Conseil Karmique statue sur l’ensemble des pétitions le 4 juillet et le 4 janvier au plus tard. Quelles sont celles qui ont priorité? Celles qui sont appuyées par la plus grande somme d’énergie. L’étudiant doit donc être prêt à offrir plus de services, décrets, etc., durant la période qui va suivre. (D’autres précision peuvent être recherchées dans les « Bridge to Freedom Journals »). La Loi Cosmique ne peut être supplantée, sauf en de très rares circonstances et pour de très bonnes raisons.

Le Conseil Karmique lui-même est soumis à la Loi. Il ne dispose pas du privilège de permettre l’incarnation seulement à des chélas. Les masses doivent également s’incorporer pour leur développement spirituel et en vue de la maîtrise. Ainsi, nous pouvons dire que les Membres du Conseil Karmique ne sont pas là pour infliger des punitions. Leur service à Dieu est de trouver les moyens par lesquels l’âme peut recevoir la plus grande opportunité d’avancement spirituel, dans le but de payer sa dette à la vie, de contrôler l’énergie et d’atteindre l’objectif de toute vie, l’Ascension. La charge terrible de peur et d’angoisse, relative au jugement dernier, que le monde conventionnel a placée sur l’humanité, est des plus malencontreuses et, de plus, sans fondement. Elle est due essentiellement au fait que très peu d’individus vivent au niveau de leurs promesses à la Lumière et, par suite, sont leur propre juge. Le Conseil Karmique est un corps miséricordieux d’Intelligences serviables et non le père fouettard de courants de vie déconcertés.

Les Membres du Conseil Karmique sont : Portia (Déesse de Justice, porte-parole du Conseil), Nada (Déesse de l’Amour), Pallas Athéna (Déesse de la Vérité), Elohim Vista, Kwan Yin (Déesse de la Miséricorde) et le Grand Directeur Divin (Manu de la Septième Race Racine).

En résumé, on peut dire que l’homme doit apprendre qui il est, reconnaître qu’il est un créateur et, comme tel, devenir maître de tout ce qu’il crée. En tant que créateur, il doit tous les jours contrôler consciemment ses pensées, sentiments, mots et actions. La Loi Cosmique est un instructeur sévère, et la Loi ne s’applique pas toute seule. Toute création est un effort conscient, et si l’individu gratifié de ce grand don de vie refuse de faire son devoir, ses expériences le pourvoiront de misère jusqu’à ce qu’il le fasse. Le progrès spirituel de chaque individu est directement fonction de son mérite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *