le chela accepté

Le chela accepté.

Les critères d’acceptation d’un chela sont les suivants:

1 –  Le chela est entièrement dévoué à la cause du Maître, partout et chaque fois que cela est possible. Etre un chela est un engagement sérieux et à ne pas prendre à la légère. La tiédeur des efforts n’est d’aucun bénéfice, ni pour le Maître, ni pour l’étudiant. Le chela doit adopter la totalité de l’enseignement. Il ne peut pas en accepter certaines parties et en refuser d’autres. Ainsi qu’un Maître l’a suggéré, « Le chela doit décider une fois pour toutes dans l’intimité de son foyer s’il veut travailler avec l’Armée Ascensionnée ou non. »

2 –  Le chela doit travailler sur ses défauts, afin d’être capable de rendre un plus grand service.

3 –  Le chela doit avoir le désir d’aider Dieu en aidant ses semblables. En d’autres termes, le chela doit être disposé à servir en même temps qu’il apprend. Il doit aussi examiner ses motifs d’aider, et il doit être disposé à servir immédiatement, à n’importe quel titre et sans prendre en considération son niveau actuel de développement. La question « comment puis-je aider? » ouvre les portes du ciel. L’aide doit être apportée sans arrière-pensée de rémunération ou de glorification personnelle. Le chela ne se décourage pas s’il n’y a pas d’opportunité de servir. Il est toujours disponible pour le service, aussitôt que s’en présente l’occasion, afin de promouvoir la cause des Maîtres.

4 –  Le chela doit se protéger journellement des influences négatives, visibles ou invisibles, et il doit mettre en pratique ce qu’il apprend. Cela inclut une certaine somme d’application journalière (cf. leçon 5), et il doit rendre un certain volume de service impersonnel.

5 –  Il a fait acte de candidature pour recevoir une assistance et une instruction au-dessus de la moyenne, et il a été jugé digne d’affronter les disciplines ardues exigées pour devenir un Maître d’énergie et de vibration.

L’association entre Gourou et chela accepté est une relation mystique de parent à enfant, plus étroite que peut l’être une relation terrestre. A partir de là, toute activité du chela se répercute sur le Gourou et tous les désirs du Gourou deviennent ceux du cœur du chela; cela implique qu’il utilise les talents et capacités de son courant de vie pour leur accomplissement.

Chaque chela accepté, jusqu’à ce qu’il passe par les portes glorieuses de la liberté éternelle, ne cesse de traverser différentes expériences que le Gourou estime nécessaires pour développer et mûrir les véhicules qu’emploie le chela jusqu’à ce qu’il devienne un maître-contrôle de l’énergie. Cette relation s’étend au travers de multiples incarnations, depuis le stade d’adepte jusqu’à, finalement, la maîtrise totale.

S’il est invité à le faire, le Maître peut suggérer une ligne de conduite qui profitera au développement spirituel du chela. Un vrai Maître n’ordonne ni ne force une ligne de conduite qu’un chela doit suivre, par peur ou par superstition. Toute coopération avec la Grande Fraternité Blanche est volontaire.

Dans les années 1930 et 1950, la Grande Fraternité Blanche décerna certains titres à quelques chelas choisis. William Cassiere fut nommé « messager accrédité » avec six autres personnes; M. Ballard fut nommé « messager pleinement agréé » et Géraldine Innocente fut appelée « le contact ».

Le lien entre un chela accepté et un Maître est tout à fait particulier, en ce sens que le Gourou accepte la conscience du chela dans sa propre sphère d’influence; ainsi, à volonté, il perçoit les activités, pensées et sentiments du chela. En d’autres termes, le chela vit dans la maison du Seigneur, dîne à sa table et partage l’hospitalité de son foyer. Le Maître surveille les corps intérieurs du chela et les répare en cas de nécessité, de la même manière qu’une mère raccommode les habites de son enfant. Le Maître El Morya le fait une fois par jour pour ses chelas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.