l’âge lémurien

L’Age lémurien (4.500.000 – 200.000 av. J.-C.).

 

Dimensions et situation de la Lémurie.

            Dès l’origine, il y eut plusieurs continents sur la surface de la Terre. Lorsque nous parlons d’Age lémurien, cela ne veut donc pas dire qu’un continent lémurien existait par lui-même. La raison pour laquelle nous établissons un rapport d’un âge particulier avec un continent spécifique est que, durant cette période particulière, ses habitants furent leaders en termes de connaissance, d’application de la Loi Cosmique et d’accomplissements scientifiques, d’où les noms d’Age lémurien et d’Age atlante.

Les terres du gigantesque continent de Lémurie comprenaient des surfaces qui se trouvent maintenant sous l’océan Pacifique, en plus des îles d’Hawaï, de Pâques, des îles Fidji, de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie. Une dictée mentionne des terres de l’océan Indien et Madagascar. La côte Est de la Lémurie s’étendait jusque vers la région de San Diego, en Californie.

L’engloutissement de la Lémurie.

L’Elohim Orion déclara en 1954 que les temples, les villes et des civilisations entières étaient en plein dépérissement et que des continents s’étaient affaissés parce que la paix et l’harmonie avaient cessé de prévaloir. Le Maître Ascensionné Marie dit que l’arrogance spirituelle avait détruit les temples de la Lémurie et de l’Atlantide. Elle exhorta les étudiants: « Restez humbles en dépit de vos connaissances! » Dans une autre dictée, il a été dit: « Les cataclysmes ne proviennent que de l’influence destructive de l’homme, et lorsque celle-ci disparaîtra, ils n’auront plus de raison d’exister! »

Juste avant le cataclysme, des gardiens des temples transférèrent des documents, les diverses flammes des temples et d’autres objets de valeur vers certains endroits qui résisteraient aux forces de l’enfer. Ces endroits furent l’Inde, la Chine, le Tibet, les Montagnes Rocheuses et l’Atlantide. Djwal Kul, qui devint plus tard l’un des trois Rois Mages des temps de la Bible, participa au sauvetage en transportant certains biens en Asie Centrale. Le Seigneur Lanto, grand prêtre de l’un des temples qui pratiquait la précipitation avec succès, transporta la flamme du temple dans la retraite du Teton Royal, où elle demeure.

De cette manière, la mémoire et l’héritage de la Lémurie furent sauvegardés par quelques fidèles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.