G. Innocente, messagère de la 2ème dispensation

Maître Géraldine Innocente, deuxième messagère de la Deuxième Dispensation 

Dans le livre « I AM Discourses », Vol 3, page 335, Saint-Germain déclare que l’impression et la distribution de ce livre, et d’autres, sont le plus grand service que les étudiants puissent rendre.
Cependant, après l’Ascension de M. Guy Ballard (Godfré) en 1939, ce livre et d’autres ne furent plus disponibles en librairie. (Certains d’entre eux furent à nouveau accessibles au public dans les années quatre-vingt). Les publications ne furent jamais traduites.)

Pourquoi la Grande Fraternité Blanche est-elle si désireuse que son message parvienne à toute l’humanité? La Loi de Conservation d’Énergie s’applique aux Maîtres Ascensionnés exactement comme aux humains.
Les tonnes d’énergie libérées par les Grands Êtres doivent être renvoyées par l’humanité. Et comment cette énergie peut-elle être restituée si de nouveaux étudiants n’ont pas accès aux dictées originales?

El Morya a dit:
« Si les étudiants n’ont pas l’occasion d’apprendre la Loi ou en sont empêchés par des obstacles linguistiques et par des restrictions de distribution ou d’impression de l’immense stock de sagesse accumulée, comment peut-on compter sur eux et spéculer sur leur contribution de lumière?
C’est bien dans le but d’atteindre ces millions d’étudiants que cette entreprise (Le Pont vers la Liberté) fut commencée, non pas comme une nouvelle activité, mais comme un complément à la précédente, comme un supplément, non pas comme une activité concurrente. »

Ce fut essentiellement pour cette raison que les Maîtres durent chercher ailleurs pour répandre leur message.
Dès 1944, Géraldine Innocente, le Rayon jumeau du Maître Ascensionné El Morya, reçut des dictées. Elle les transmit à un petit groupe d’étudiants. Cependant, ce ne fut qu’à partir de 1952, quand El Morya reçut une dispensation de vingt ans pour délivrer de nouveaux aspects de l’enseignement des Maîtres Ascensionnés, que Géraldine Innocente devint un messager autorisé de la Grande Fraternité Blanche et que les dictées furent publiées.
L’autorisation octroyée à El Morya ne le fut qu’à la condition expresse qu’il s’engageait à reconstituer lui-même le stock cosmique d’énergie s’il n’y avait pas de réponse adéquate de la part des étudiants. De nouveau, nous voyons ici en action la Loi de Conservation de l’Énergie.

Géraldine Innocente s’était incarnée plusieurs fois en qualité d’oracle de Delphes. Les Maîtres Ascensionnés purent l’utiliser comme canal en accélérant les vibrations de ses corps mental et émotionnel et en usant de sa conscience cérébrale et de ses cordes vocales pour la réception.
Comme les dictées de la première Dispensation du Nouvel Age n’étaient pas disponibles pour d’autres étudiants, l’enseignement des Lois de la Vie dut être répété par les Grands Êtres et fut publié comme matériel du Pont vers la Liberté nouvellement créé.
De nouveaux sujets furent ajoutés, qui n’avaient pas été traités auparavant (couleur des Sept Rayons, activités des Archanges et des Elohim, retraites des Maîtres Ascensionnés, images et notes-clés des Maîtres, histoire de l’homme avant sa chute, incarnations précédentes des Maîtres et service de la Flamme de transmission). Voilà pourquoi la Fondation pour l’Enseignement des Maîtres Ascensionnés utilise presque exclusivement du matériel original du Pont vers la Liberté.

Dans ce nouvel enseignement, il était expliqué que les membres de la Hiérarchie Spirituelle se rencontrent douze fois par an, chaque mois dans une retraite différente, ainsi qu’ils l’avaient fait pendant des éons. A chaque rencontre, une certaine somme de radiation est envoyée au peuple de la Terre. L’humanité n’ayant pas connaissance de ce fait, elle n’avait jamais été à même d’offrir ses énergies en retour.
En conséquence, les Maîtres n’étaient pas autorisés par la Loi Cosmique à répandre cette radiation au-delà d’une certaine quantité. Il était donc urgent de familiariser les étudiants avec la connaissance des retraites et de leur ouverture, qui changeait à chaque cycle de trente jours, et de les inciter à répercuter dans le monde la qualité divine irradiée par la retraite au moyen de la Flamme de Transmission.

Le Pont vers la Liberté

En 1952, le Maître Ascensionné Saint-Germain déclara :
« … Il n’a jamais été prévu de lancer une « nouvelle » Activité, mais d’élargir le champ de signification de la présente Activité, en engageant le service compétent et volontaire de courants de vie non actuellement autorisés à la pleine expression de leurs talents, dans « l’élargissement des frontières du Royaume du Père. »
Plusieurs centaines de milliers d’âmes n’ont pas eu le privilège de recevoir l’Instruction amenée en Mon Nom, en raison de barrières linguistiques, de limitations de la production et de la distribution de la littérature éclairante et des malheureuses « excommunications » résultant d’une mauvaise compréhension de la nature humaine…
… Une autre façon et d’autres moyens par lesquels nous pourrions atteindre la conscience des personnes ont dû être mis au point. « Le Pont » était la solution à ce problème. Mme Ballard a été informée préalablement à toute autre personne de l’objet pour lequel Le Pont apparaissait et fut courtoisement invitée à Nous donner l’occasion de soutenir son action et l’exécution par d’autres personnes qualifiées, de la tâche d’atteindre d’autres courants de vie que ceux qui avaient, à ce moment là, la bénédiction de connaitre l’Activité du « I AM »….

… Le soleil ne peut pas limiter son rayonnement à un faisceau, ni l’Amour de Dieu à une seule conscience humaine, aussi bien qu’elle puisse s’harmoniser avec les Vibrations des Maîtres. Les âmes des hommes sont notre préoccupation, tous les hommes, de toutes les couleurs, de tous les pays, parce que de la Flamme de leurs cœurs viendra l’Illumination qui fera de cette Sombre Étoile un Soleil Flamboyant de Liberté….
… Il est à regretter que l’Activité même que j’ai instituée avec un si grand coût d’Énergie et un si grand Investissement d’Amour, avait dû à nouveau être intégrée dans les corps intérieurs de ceux qui ont répondu à Ma Note Clé, par la peur et les superstitions qui ont atrophié les processus de raisonnement dans le corps mental, et excité les corps émotionnels avec un zèle fanatique plutôt qu’un Enthousiasme de Contrôle Divin.
Il est si facile pour l’énergie de s’échapper de l’objectif initial pour lequel elle était consacrée, surtout si le canal par lequel l’énergie a été concentrée s’est détourné du Motif Original qui était la Pulsation de la Libération…. »

Le Bien-Aimé Maître Ascensionné El Morya a contacté Géraldine Innocente en 1944 et lui a demandé de faire une certaine application sur une base quotidienne. Un an plus tard, Il est revenu lui demander si elle consentirait à recevoir une série de Discours du Bien-aimé Maha Chohan.
Elle a accepté, et a ensuite suivi des années d’entraînement en préparation pour son rôle dans les années 1950. Elle a servi officiellement en qualité de Messager dans l’Activité du Pont vers la Liberté à partir de la Dictée inaugurale de Vesta le 17 Juillet 1951 jusqu’à la transition de son corps physique le 21 Juin 1961.

Le Maître Bien-Aimé El Morya, par l’intermédiaire du Messager Géraldine Innocente, a expliqué en 1952 la raison pour laquelle Le Pont vers la Liberté a été créé :
« … Le Bien-Aimé Maha Chohan M’a donné une Allocation limitée, disant que la réponse des quelques uns que j’avais choisi déterminerait si je pourrais continuer une telle association. Avec une inquiétude justifiée, Je me suis efforcé de correspondre avec les plus probables et plus prometteurs parmi ceux qui professaient de Nous aimer, Nous et Notre Voie. Leurs réponses M’ont permis de continuer cet Effort.
Maintenant beaucoup de bons et délicats courants de vie, comme une chaîne d’or ceinturant la Terre, Nous permettent de transmettre l’Action actuelle des Frères partout sur la planète, de bénir toute vie et de stimuler toutes les âmes par ce service universel. C’est l’objet Du Pont, du Bulletin, et de ce service élargi qui n’est qu’une partie du Plan indivisible, alors même que la fondation est posée, un bel Édifice Spirituel est posé dessus.

Sans la Hiérarchie, la Terre serait passée depuis longtemps dans l’oubli, les électrons qui la composent seraient retournés à l’univers, et les âmes dépendant d’elle pour son existence se seraient éteintes comme des bougies devant le vent…. »
Maître El Morya a ajouté ce qui suit à propos Du Pont vers la Liberté:
« … Maintenant, j’ai reçu des Seigneurs du Karma une Allocation limitée par laquelle je m’efforcerai de donner aux gens le bénéfice d’une telle Activité Spirituelle de la Fraternité qui est actuellement en formation dans l’Univers.
Cela n’entrera d’aucune façon un conflit avec la libération de Notre Instruction qui a été précédemment envoyée, sauf que dans certains cas particuliers, où certaines personnes ont coloré la Vérité, je m’efforcerai de donner une description correcte de la Loi.
C’est Mon seul but, la fixation de la Dispensation par laquelle plus de personnes peuvent avoir le bénéfice de comprendre comment coopérer avec la Loi par laquelle, individuellement, ils peuvent commencer à générer et à élargir la Lumière de leur propre cœur et ainsi contribuer à la Lumière du monde …. »

ENSEIGNEMENT DE MAÎTRE GÉRALDINE INNOCENTE :
LES 21 LEÇONS ESSENTIELLES

LES 21 LEÇONS ESSENTIELLES

Nous avons prévu à la création de la rubrique « LES ENSEIGNEMENTS DES MAÎTRES ASCENSIONNES », de publier des extraits des enseignements des Maîtres Ascensionnés, dans le but de susciter une discussion avec nos lecteurs pour la parfaite compréhension de ces enseignements de très hautes vibrations.

Aujourd’hui, nous allons publier progressivement les enseignements de notre Bien-Aimée Maître Ascensionnée Géraldine Innocente, contenus dans les 21 leçons essentielles.

Afin d’éviter une amalgame dans la compréhension de nos lecteurs, nous voulons attirer leur attention sur le fait que les Enseignements des Maîtres Ascensionnés proviennent de deux sources reconnues authentiques par nos Bien-Aimés Maitres Ascensionnés. Ces deux sources sont issues de ce  qu’on a appelé la Première et la Deuxième Dispensations. Ces deux sources correspondent AUX DICTÉES  des Maîtres Ascensionnés reçues par le Premier Messager  Guy W. Ballard (Maître GODFRE)  et aux 21 LEÇONS ESSENTIELLES  reçues par Géraldine Innocente.

Nous voulons aussi attirer l’attention de nos lecteurs qu’ils constateront à la lecture des « 21 leçons Essentielle »  des petites différences de terminologie par rapport aux enseignements reçus par  Guy W. Ballard (Maître GODFRE). A notre humble avis, ces différences de terminologie n’enlèvent en rien, la valeur authentique de ces enseignements de haute portée spirituelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.